10 conseils pour mieux vivre son rhume des foins

Un timide rayon de soleil qui fait son apparition, une pelouse qui verdit, des fleurs qui fleurissent... le printemps est bien là ! Cette saison marque également le retour du pollen. Au grand dam de certains allergiques ! Nous vous donnons 10 conseils pour profiter du printemps en toute sérénité. 

  1. Prenez une douche

    Douchez-vous plus souvent si vous êtes allergique : vous éliminerez ainsi le pollen résiduel de votre corps et de vos cheveux.

  2. Un traitement médicamenteux

    Si le rhume des foins ne se soigne pas complètement, vous pouvez lutter contre votre réaction allergique à l'aide de vaporisateurs nasaux, de comprimés ou de gouttes oculaires. Ces médicaments bloquent la production d'histamine, une substance libérée dans votre organisme lorsque vous avez une réaction allergique. Prenez vos médicaments de manière préventive, afin d'anticiper les réactions allergiques possible de votre corps. Prenez donc vos médicaments avant de ressentir les premiers symptômes, car les comprimés ne font pas effet tout de suite.

  3. Appréciez la pluie

    Sortez après une averse ! Prendre l'air est important pour votre organisme, hors de question de s'enfermer toute la journée. Après une averse, le pollen est retombé au sol, réduisant fortement le risque de réaction allergique.

  4. Portez des lunettes de soleil

    Si vous avez tendance à vous frotter les yeux à cause des démangeaisons, n'oubliez pas de porter systématiquement des lunettes de soleil lorsque vous quittez votre domicile.
  5. Veillez au linge

    Pour éviter que le pollen ne se retrouve sur vos vêtements, évitez de sécher votre linge à l'air libre.
  6. Pensez à vos animaux domestiques...

    Assurez-vous que vos animaux domestiques ne soient pas recouverts de pollen. Lavez régulièrement votre chat ou votre chien, et brossez régulièrement leur pelage. Pour pouvoir continuer à câliner vos compagnons à quatre pattes sans éternuer !

  7. ... et à votre intérieur

    Aérez votre maison le matin, quand l'air est moins chargé en pollen. L'après-midi, gardez les fenêtres et les portes plutôt fermées. Cela réduira la quantité de pollen circulant au sein de votre domicile. Misez sur un nettoyage plus poussé lorsque l'air extérieur est particulièrement chargé en pollen. Passez l'aspirateur, et essuyez les meubles et autres surfaces de la maison à l'aide d'un chiffon humide.

  8. Attention aux yeux

    Ne vous frottez pas trop les yeux : pour les nettoyer, choisissez plutôt de poser un linge humide sur vos paupières.

  9. Choisissez (bien) vos vacances

    Vous avez prévu de partir en vacances ? Et pourquoi ne pas opter pour un séjour en montagne ou en bord de mer, aux atmosphères moins chargées en pollen !

  10. Embrassez-vous !

    Embrassez-vous ! Des études ont montré que donner et recevoir des baisers diminue les symptômes allergiques, donc autant joindre l'utile à l'agréable.

  • Urticaire : causes et remèdes

    L'urticaire est une éruption cutanée très répandue. Quelles en sont les causes, et comment y remédier ? Pour en savoir plus, lisez cet article. 

    Qu'est-ce que l'urticaire ?

    L'urticaire se caractérise par l'apparition rapide de plaques cutanées, de couleur rouge pâle voire rouge foncé, et des démangeaisons importantes. Souvent, ces plaques provoquent un picotement et une sensation de brûlure, comme ce que l'on ressent quand on touche par mégarde des orties. Les plaques apparaissent rapidement, mais peuvent disparaître tout aussi vite. Parfois, leur disparition dure plus longtemps, dans des cas exceptionnels.

    Quelles en sont les causes ?

    L'urticaire est souvent de nature allergique, mais des changements rapides de température peuvent également être à l'origine d'une réaction cutanée. Plonger dans une piscine froide par une journée chaude peut ainsi provoquer une crise d'urticaire, mais également des piqûres d'insectes, la prise de médicaments, des infections... De plus, certains aliments qui peuvent causer des allergies comme le poisson, les crevettes, les œufs, les noix, le céleri, les tomates, le lait, ou les fraises peuvent aussi en être la cause.

    Rhume des foins

    Si vous souffrez de rhume des foins ou d'allergie au pollen, vous êtes plus susceptible d'avoir de l'urticaire. Le pollen dans l'air peut provoquer le rhume des foins, mais aussi des éruptions cutanées. Mieux vaut garder les fenêtres fermées, et éviter de se promener à l'extérieur.

    Comment la traiter ?

    L'urticaire peut facilement être reconnue et traitée par votre médecin. Connaitre la cause de l'urticaire permet de savoir aussi comment la traiter. Normalement, les symptômes devraient disparaître complètement en 1 ou 2 semaines. Vous pouvez soulager les démangeaisons et la sensation de brûlure en prenant des antihistaminiques.

    En cas d'urticaire chronique, qui persiste au-delà de plusieurs semaines, d'autres analyses sont nécessaires et il sera préférable de faire des tests médicaux.

    Comment l'éviter ?

    • Évitez les situations stressantes.
    • Limitez la consommation d'alcool.
    • Minimisez la prise d'anti-douleurs et de codéine.
    • Si vous avez identifié un facteur, essayez de l'éviter. Par exemple, si vous souffrez l'urticaire au froid, il est préférable d'éviter le froid, alors qu'avec l'urticaire solaire, vous devrez éviter toute exposition au soleil et vous tartiner d'écran solaire.

  • Acné : neuf conseils pour en venir à bout

    L'acné touche nombre d'entre nous pendant l'adolescence. Un bien mauvais souvenir ! Et parfois, l'acné persiste à l'âge adulte... voici quelques remèdes béton pour en venir à bout.

    D'abord, il est important de avoir que l'acné ou les boutons existent sous différentes formes. Les boutons typiques de l'adolescence ou acne vulgaris sont les plus courants. Il existe également d'autres variantes, affectant même les adultes. Ce que ces différentes formes d'acné ont en commun, c'est que les glandes sébacées de votre peau s'enflamment et se bouchent. Les glandes sébacées étant plus nombreuses sur votre visage et le haut de vos bras, ce sont donc ces zones qui en souffrent le plus.

    Cependant, ce n'est pas une fatalité : ces quelques conseils peuvent vous aider à en venir à bout.

    1. SOIGNEZ ET NETTOYEZ VOTRE PEAU

    C'est très important : ne vous attaquez pas seulement aux boutons apparents, un bon soin cutané peut éviter l'apparition de cicatrices.

    • Nettoyez quotidiennement votre peau à l'aide d'un gel, d'une mousse ou d'une lotion, afin d'éliminer les impuretés et pour désinfecter la peau. Ne la séchez pas jamais trop brusquement, mieux vaut tamponner légèrement.
    • En complément, appliquez un masque purifiant, à raison de deux fois par semaine.
    • Lavez-vous après chaque séance de sport. La sueur séchée peut provoquer une poussée d'acné. Le sport est par ailleurs bénéfique, car la transpiration purifie naturellement l'épiderme.
    • Si vous souffrez de peau luisante, utilisez une crème ou une lotion matifiante. En cas de pores dilatés, optez pour un soin quotidien adapté, non comédogène.
    • Ne percez jamais un bouton ! Vous risquez d'infecter la zone, et de causer de nouvelles poussées de boutons.
    • Traitez les boutons à l'aide d'un moyen désinfectant.

    2. ATTENTION AU DESSÈCHEMENT CUTANÉ

    Contrairement aux idées reçues, le dessèchement des boutons n'est pas une bonne chose. Assurez-vous donc d'appliquer une crème hydratante et nourrissante sur votre peau après tout nettoyage.

    3. NE DISSIMULEZ PAS VOTRE PEAU

    Ne cachez pas votre peau sous une couche de maquillage, qui provoque l'obstruction des glandes sébacées et donc des boutons supplémentaires. Si pour vous, impossible de faire l'impasse sur le maquillage, optez pour des produits riches en eau et démaquillez-vous soigneusement chaque soir.

    4. VEILLEZ À VOTRE ALIMENTATION

    Sans tomber dans un régime extrême, il peut être bon de revoir ses habitudes alimentaires pour assainir sa peau :

    • Buvez suffisamment d'eau, pour limiter la production de sébum.
    • Mangez des fruits pour faire le plein de vitamines, qui assainiront votre peau. À privilégier : pastèque, pêches, oranges, raisins.
    • Le fastfood est à proscrire : ce type d'alimentation affaiblit votre système immunitaire, permettant la production de boutons.
    • Si les études ne semblent pas, pour l'instant, établir de lien direct, certaines personnes ont remarqué une nette amélioration de l'état de leur peau en éliminant les produits laitiers de leur alimentation. Cela ne coûte rien d'essayer !

    5. METTEZ-VOUS AU SOLEIL

    Le soleil s'attaque aux bactéries qui causent l'acné. N'oubliez jamais de mettre un écran solaire adapté !

    6. CHANGEZ QUOTIDIENNEMENT VOTRE TAIE D'OREILLER

    Votre oreiller se recouvre de cellules mortes de la peau en une seule nuit, ce qui peut causer des boutons supplémentaires.

    7. UTILISEZ LES BONS PRODUITS

    Si les conseils précédents ne suffisent pas, vous pouvez également vous tourner vers la pharmacie. Un traitement dermatologique peut réduire la production de sébum, ainsi que les inflammations des glandes sébacées. Les produits à base de peroxyde de benzoyle sont notamment conseillés.

    Faites preuve de patience, car les résultats ne sont visibles qu'après 2 à 3 semaines. Après cela, vous devrez continuer à appliquer le traitement pendant un certain temps.

    8. OPTEZ POUR UN PEELING

    Parfois, un bon gommage fait des miracles. Surtout, évitez les gommages qui contiennent de l'alcool !

    9. PENSEZ AUX MÉDICAMENTS

    En dernier recours, vous pouvez également opter pour un réel traitement médical, prescrit par votre médecin traitant. Aux jeunes filles, le médecin peut proposer de prendre la pilule contraceptive, si l'acné est d'origine hormonale. D'autres traitements, à base d'isotrétinoïne et de minocycline sont également possibles.

  • D’où vient l’addiction au sucre ?

    Le sucre n’est bon ni pour nos dents ni pour notre santé, on le sait tous. Pourtant, on l’adore, sous toutes ses formes : plus c’est sucré, mieux c’est ! Et comme on est exposés à longueur de journée aux produits sucrés, les chiffres de l’addiction explosent. 

    La dépendance au sucre n’est pas comparable à une dépendance à l’alcool, qui est, elle une véritable maladie. Par contre, il est possible d’être « accro » au sucre, le sucre donne alors une sensation de satiété et de bien-être. Cette sensation est liée à une substance libérée par notre cerveau lors de l’ingestion de sucre, substance nommée dopamine et qui génère une sensation de plaisir sur le court terme.

    La dopamine, c’est quoi ? La dopamine, ou hormone du bonheur, nous procure une courte sensation de plaisir. Pas sans hic : plus on en ingère, plus le risque de prise de poids augmente, et avec lui, les dangers du surpoids et de l’obésité, parfois morbide.

    Le danger des sucres cachés

    L’idée reçue selon laquelle ce serait le goût sucré qui rend accro est fausse. En fait, même les sucres cachés représentent un vrai danger pour la santé. Ce qui entraîne la dépendance du sucre, ce sont donc les effets du sucre sur les hormones, le sang et sur des organes importants comme le pancréas et le foie. C’est pour ces raisons qu’il est important de limiter l’apport en sucres, notamment les aliments à index glycémique élevé.

    Ces glucides sont contenus dans les biscuits, les bonbons, les gâteaux, le pain (blanc), les produits pour petit-déjeuner, les pâtes, le riz, les légumineuses (haricots, petits pois, lentilles, pois gris) et même le miel.

    Il existe des alternatives au sucre, comme le maltose, le fructose, la stevia verte et les produits sans sucre. Les « bons » sucres nous fournissent en énergie, on en trouve dans les versions complètes du pain, des pâtes, du riz et des céréales (on les choisit de préférence riches en avoine) ; mais également dans les fruits, les fruits à coque, les olives, les champignons et les pommes de terre. L’important, c’est de diversifier son alimentation pour équilibrer l’apport en glucides.

    Excès de sucre, quelles conséquences ?

    • L'excès de sucre augmente la sensation de faim. La consommation excessive de sucre génère un déséquilibre du taux de glycémie dans le sang, ce qui provoque des sensations de faim à plusieurs reprises au cours d’une journée.
    • Ce taux de glycémie fluctuant génère également une fatigue chronique.
    • Les caries et l’érosion de l’émail dentaire sont également dues à la consommation de sucre, entraînant des infections douloureuses aux dents et aux gencives.

    Addiction au sucre, comment s’en débarrasser ?

    La seule solution pour se débarrasser d’une dépendance au sucre, c’est tout simplement d’arrêter du jour au lendemain, donc de bannir totalement le sucre de votre alimentation pendant au moins les 30 prochains jours. Pourquoi couper si drastiquement ? En fait, tant que vous êtes addict au sucre, même un apport très faible en sucre risque de nourrir votre dépendance. Il est donc important de ne plus du tout l’entretenir et de stopper net.

    Les premiers jours sont souvent difficiles, puisque votre corps est habitué à l’ingestion de sucre. Des vrais symptômes de sevrage peuvent apparaitre : céphalées, maux de ventre, insomnie. Les symptômes disparaissent généralement au bout d’une semaine. Vous noterez alors un regain d’énergie et une nette amélioration de votre sommeil. Avec le temps, il sera plus facile de résister à la tentation et de dire non au beau gâteau sucré que l’on vous tend en soirée. L’envie de grignotage disparaitra elle-aussi progressivement.

    Voici cinq conseils à suivre pour éliminer progressivement le sucre de votre alimentation, en trente jours :

    1. Préparez votre frigo et comptez sur des snacks sains pour éviter toute tentation : tomates cerise, avocats, saumon fumé, noix, voire tout simplement des restes du repas de la veille.
    2. Internet regorge de recettes saines sans sucre, c’est le moment de les explorer !
    3. Les produits céréaliers sont prohibés. Le corps les transforme en sucre en un rien de temps. Les pâtes et les pizzas sont donc en partie responsables de votre addiction.
    4. Méfiez vous des sucres artificiels (aspartame, stevia, xylitol, sucralose) qui vous donnent, comme le sucre « normal », envie de… sucré. Seule exception : la stevia verte.
    5. Pendant 30 jours, tenez un journal de bord : notez vos moments difficiles, par exemple, et apprenez à les anticiper et à les gérer. N’en doutez pas : vous pouvez le faire ! Vous êtes le (la) seul(e) à pouvoir venir à bout de l’addiction, et la balle est dans votre camp.

    Vous avez craqué ? Ne renoncez surtout pas ! Demain est un jour nouveau, et une nouvelle chance d’y arriver. Gardez à l’esprit l’adage « un esprit sain dans un corps sain », la vraie base du bien-être.

    Sur pharmaciealimentaire.be nous vous offrons une gamme complète de produits sans sucre et à faible teneur en sucre, tels que bonbons, chocolat sans sucre, biscuits, confitures et autres produits de petit déjeuner, substituts du sucre et ingrédients pour les repas et desserts.

    Abonnez-vous à notre newsletter sur pharmaciealimentaire.be & Kenkoo et recevez 10% de réduction sur tous les produits de pharmaciealimentaire.be.

  • Dormir avec les lentilles: à quoi devez-vous faire attention?

    Porter des lentilles plutôt que d’avoir des lunettes classiques sur le bout du nez, nous aussi, nous en sont fans. Une fois qu’elles sont mises, c’est en fait extrêmement simple. Si simple que certaines personnes deviennent peu regardant quant au fait de dormir avec les lentilles. Et parce que ça n’est pas sans danger, nous vous invitons à faire attention aux choses suivantes avant que vous ne rejoignez le pays des rêves.

    Des lentilles classiques? Enlevez-les avant d’aller au lit!

    Les lentilles traditionnelles molles, souples ne sont pas faites pour être portées 24 heures sur 24. Ne les portez donc pas quand vous dormez. Dans l’idéal, enlevez-les bien deux heures avant de vous coucher. De cette manière, votre cornée peut encore s’oxygéner un peu.

    Avez-vous des lentilles mensuelles ou des lentilles quotidiennes? Vous devez alors faire attention à un certain nombre de choses. Le plus important est de nettoyer vos lentilles en profondeur après les avoir retirés. Elle dureront plus longtemps et vos yeux resteront en bonne santé. Le nettoyage de lentille dépend du type de lentille et de la solution qui l’accompagne. Vous doutez ? Demandez des conseils à votre opticien ou à notre service client.

    Ce qui reste toujours pareil, c’est la façon de nettoyer. Posez la lentille dans la paume de votre main et déposez quelques gouttes de solutions nettoyantes. Frottez la lentille pour la nettoyer en faisant de petits mouvements. Posez ensuite la lentille au milieu du support à lentilles, sans que la bordure ne les touche. Ajoutez la solution et laissez le tout faire son office pendant au moins 6 heures.

    Ce à quoi il faut toujours faire attention lorsque l’on retire ses lentilles :

    • Assurez-vous de toujours avoir les mains bien propres avant
    • Utilisez toujours le bon produit nettoyant, qui va avec vos lentilles
    • Ne réutilisez jamais ce produit
    • N’utilisez surtout pas d’eau du robinet pour économiser de l’argent. Dans notre eau du robinet, il y a en effet des amibes qui peuvent provoquer des infections de la cornée.

    Vous vous êtes endormis par accident avec vos lentilles?

    Pas de panique : hydratez tout d’abord en profondeur vos yeux avec du sérum physiologique et retirez ensuite les lentilles.

    Essayez toutefois d’éviter que cela se reproduise trop souvent. Car bien que vous ne le remarquiez pas, cela peut soulever de nombreux problèmes. Des yeux fermés reçoivent en effet moins d’oxygène ce qui fait que les lentilles étouffent votre cornée. Conséquence : les vaisseaux sanguins se multiplient et vont progressivement entraver votre vision. De plus, les vaisseaux vont commencer à gonfler et à perturber votre vue. Plus : vous serez beaucoup plus sujet aux infections. Que de bonnes raisons de mettre de côté vos lentilles pendant votre sommeil bien mérité !

    Mais qu’en est-il des lentilles que l’on porte 24 heures sur 24?

    Il existe effectivement sur le marché des lentilles spéciales que vous n’avez pas à retirer avant de dormir. Vous pouvez les portez de 7 jours jusqu’à parfois un mois. Comment est-ce possible ? Et bien, ces lentilles sont faites à partir d’hydrogel de silicone spécial. C’est comme ça que l’oxygène nécessaire pour votre cornée peut traverser.

    Ce type de lentilles que l’on porte en continue ne pose donc aucun problème, du moment que vous n’avez pas les yeux sensibles. Si vous pouvez les porter, suivez attentivement les conseils de votre médecin ou du fabricant de lentilles. Ne vous laissez pas par exemple tenter de les garder plus longtemps que prescrit.

    (Air Optix Aqua Night & Day, Biofinity et Pure Vision proposent des lentilles à porter jour & nuit.)

    Et qu’en est-il des lentilles de nuit ?

    A côté de ça, il existe aussi des lentilles que vous pouvez porter la nuit uniquement. Le truc est que ces lentilles transforment en quelque sorte votre cornée pour que le jour qui suit vous puissiez voir plus nettement. C’est une solution idéale pour les personnes qui ont des yeux secs ou sensibles. Attention : cela ne marche qu’avec les personnes myopes. Informez-vous toujours après de votre opticien pour voir si ces lentilles de nuit vous conviendraient.

    Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter hebdomadaire et recevez un chèque cadeau d’un valeur de 5€ à l’achat de 50€ !